Hausse du Tarif Social.

On le sait, depuis presque un an, les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter. Jusque-là, les bénéficiaires du Tarif Social fédéral avaient été relativement épargné·e·s par ces augmentations. Ce n’est plus aussi vrai depuis le 1er juillet, puisque les prix du Tarif Social ont eux aussi augmenté. Nous vous en disons plus.  

Qu’est-ce que le tarif social ?  

Le Tarif Social est un tarif réduit pour l’électricité et/ou le gaz. Celui-ci est réservé à certaines catégories de personnes ou de ménages. Ce tarif est fixé par la CREG tous les 3 mois et est identique chez tous les fournisseurs. Ce tarif est généralement environ 30% moins cher que les prix proposés sur le marché. 

Initialement le tarif social est octroyé exclusivement aux catégories de personnes suivantes :  

  • Les bénéficiaires du CPAS. 
  • Les bénéficiaires d’une allocation émanant du SPF Sécurité Sociale. 
  • Les bénéficiaires de la GRAPA. 

Suite à la crise sanitaire, depuis le 1er février 2022, le Tarif Social a été étendu aux bénéficiaires de l’intervention majorée (BIM). Il s’agit d’une mesure prise par le gouvernement qui devrait prendre fin le 31 décembre 2022. 

Augmentation du tarif social. 

Voilà maintenant de nombreux mois que les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter. C’est une situation historiquement inédite. Les augmentations sont telles que les prix de l’énergie (électricité et gaz) sur le marché ont atteint des montants jamais connus auparavant. Tous les fournisseurs d’énergie sont bien sûr concernés, mais surtout, tou·te·s les consommateur·rice·s belges (et européen·ne·s).  

Bien que les bénéficiaires du Tarif Social aient été relativement protégé·e·s de cette flambée des prix, ces derniers ont tout de même augmenté, puisqu’ils suivent les fluctuations du marché. Ça a notamment été le cas le 1er juillet dernier où les tarifs sociaux ont augmenté de 7,4% pour l’électricité et de 8,7% pour le gaz.  

hausse tarif social

 

Notez toutefois que les augmentations des prix du Tarif Social sont plafonnées par le régulateur fédéral (CREG), sans quoi, les prix auraient augmenté de 36% pour l’électricité et de 225% pour le gaz !  

Les prix appliqués à cette catégorie de consommateur·rice·s sont donc toujours bien les moins chers qu’il soit possible de trouver par rapport aux tarifs pratiqués sur le marché de l’énergie.  

Quelle incidence sur la facture des bénéficiaires ?  

Concrètement, cela signifie que le tarif au kWh qui est appliqué à votre consommation augmente et que le montant provisionné jusqu’à votre prochaine facture de régularisation n’est probablement pas suffisant. En effet, le montant de votre/vos acompte(s) n’augmente(nt) pas automatiquement avec les prix actualisés du Tarif Social. Cette différence engendrera certainement un surcoût d’énergie à régulariser lors de l’émission de votre facture de décompte. Nous nous engageons à continuer de vous informer sur le coût réel de votre énergie. 

En effet, un acompte qui n’est pas adapté à la réalité actuelle (à savoir, la consommation réelle du/de la client·e et les tarifs en vigueur), pourrait engendrer une régularisation importante.  

Comment éviter une grosse régularisation ? 

Vous connaissez le principe des acomptes, vous payez le même montant chaque mois et lors de votre régularisation, nous faisons la différence entre le coût total de votre consommation et ce que vous avez payé pour cette période de consommation. Si vous avez payé trop, vous êtes remboursé·e et à l’inverse, si vous avez payé trop peu, vous devez alors payer le supplément.  

Ce système d’acompte vous permet de répartir vos dépenses sur une année de consommation et ainsi éviter les mauvaises surprises lors du décompte annuel.

Lors de l’établissement de l’acompte, l’objectif est qu’il soit le plus juste possible afin de couvrir la consommation annuelle.  

Pour calculer votre acompte, nous nous basons sur deux éléments :  

  • L’estimation de votre consommation annuelle (basée sur les 36 derniers mois de consommation de votre/vos compteur(s)). 
  • Le prix au kWh en vigueur pour l’électricité et/ou le gaz. 

Le montant actuel de votre acompte est donc toujours peut-être basé sur l’ancien prix du Tarif Social, c’est-à-dire un prix plus bas que celui qui ne sera appliqué lors de la régularisation.  

Afin de vous éviter une grosse régularisation annuelle suite à cette augmentation, nous vous conseillons donc d’accepter la proposition d’augmentation d’acompte que Mega vous enverra (si vous en recevez une). En sachant, comme nous l’avons dit, que si vous deviez payer trop, vous serez bien sûr remboursé·e. 

Comment réduire sa facture d’énergie ?  

hausse tarif socialLa situation actuelle sur le marché de l’énergie, on le sait, est très compliquée. Tous les fournisseurs sont impactés et par conséquent, tous les consommateur·rice·s. Dans l’état actuel des choses, nous n’avons pas de solution miracle et nous ne pouvons pas prédire quand les choses reviendront à la normale.  

En attendant, nous pouvons agir activement pour réduire notre consommation d’énergie, et par la même occasion, notre facture. Pour ce faire, sans surprise, il faut changer ou du moins adapter ses habitudes de consommation au quotidien. N’oubliez pas que l’énergie la moins chère est toujours celle qu’on ne consomme pas.  

Voici quelques conseils simples à appliquer, mais qui peuvent faire la différence :  

  • En été, profitez un maximum de la lumière naturelle et évitez d’allumer les lumières chez vous. Si vous devez les allumer, essayer alors d’opter pour les ampoules LED, moins énergivores.  
  • Ne faites tourner votre machine à laver et/ou votre lave-vaisselle que quand il(s) est/sont plein(s).  
  • Veillez à ne pas laisser des appareils électroniques en veille ou branchés lorsque vous ne les utilisez pas. Eh oui, ils continuent à consommer, pour rien !  
  • Pour les mois d’hiver à venir, sachez qu’une maison bien isolée, c’est des économies d’énergie à coup sûr ! En effet, une habitation mal isolée provoque des déperditions d’énergie et donc une consommation plus importante, pour rien, à nouveau.  

Pour plus de conseils pour économiser de l’énergie et de l’argent, consultez régulièrement notre blog. Vous y trouverez également toutes les actualités relatives au marché de l’énergie.