Gardez votre maison (et votre tête) au frais pendant l’été.

L’été (et les vacances) est(sont) déjà là depuis un moment et la première vague de chaleur a déjà sévi en juin dernier. Vous passez vos vacances à la maison cette année ? Bien que la météo soit moins réjouissante en ces derniers jours de juillet, nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle hausse des températures ! Voici quelques conseils qui vous permettront de garder votre maison au frais sans faire grimper votre facture aussi haut que le mercure.   

Les causes de ces températures brûlantes.

réchauffement climatiqueC’est un fait indéniable : le réchauffement climatique se fait de plus en plus sentir. Ces dernières années, les records de chaleur ont été battus les uns après les autres. Juin 2023 a été le mois de juin le plus chaud jamais (!) enregistré. Depuis 1991, il a fait 0,53 degré de plus en moyenne et cela ne semble pas près de s’arrêter. Le mois de juillet a également été exceptionnellement chaud, la semaine du 7 juillet devenant même la semaine la plus chaude jamais enregistrée. Selon l’Agence flamande pour l’environnement, ces dernières années, les journées chaudes sont de plus en plus nombreuses et les journées très froides de plus en plus rares. Les vagues de chaleur durent également plus longtemps et sont plus intenses.  

S’il est vrai qu’il reste encore beaucoup à faire, tant au niveau international que national, pour préserver le climat, il n’est certainement pas trop tard. Nous pouvons faire notre part, à notre niveau, pour que notre planète reste vivable. Pour cela, vous pouvez notamment réduire votre empreinte carbone, utiliser moins de plastique, ou encore opter pour des sources d’énergie renouvelables, etc. Pendant que vous appliquez nos conseils en matière de développement durable, nous vous donnons également quelques astuces pour garder votre maison au frais en été – ou même sous les tropiques. 

Nos conseils pour une maison fraîche.

L’isolation pour vaincre la chaleur.

rideaux soleilUne maison bien isolée présente des avantages en toute saison. En hiver, vous évitez les pertes de chaleur inutiles et en été, vous empêchez la chaleur d’entrer ! De plus, l’isolation est l’un des moyens les plus efficaces et les plus écologiques pour conserver l’air frais à l’intérieur et laisser entrer le moins de chaleur possible.   

Ce dernier point est l’un des conseils les plus importants lorsque les températures extérieures augmentent. Pendant la journée, surtout aux heures les plus chaudes, il est préférable de fermer vos rideaux ou vos stores. Bien que vous puissiez être tenté·e d’ouvrir vos fenêtres pour aérer, il est préférable de ne pas le faire durant la journée, mais plutôt tard le soir, la nuit et tôt le matin, lorsqu’il fait plus frais.  

Quelle est la consommation de votre système de climatisation ?

consommation air coDès qu’il fait chaud, nous allumons massivement nos ventilateurs et nos climatiseurs. Bien que ces appareils procurent un rafraîchissement appréciable en cas de canicule, ils peuvent aussi être très énergivores – selon le type d’appareil – et, par conséquent, moins bons pour le portefeuille. Vous envisagez tout de même d’installer un climatiseur ? Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le bon appareil. 

  • Les climatiseurs mobiles sont les plus économiques à l’achat, mais ils consomment davantage. Avec ces appareils, l’air chaud doit être expulsé par un tuyau d’évacuation. Lorsque cela se fait par une fente, la chaleur continue d’entrer, ce qui fait que votre appareil travaille deux fois plus pour garder la pièce fraîche et consomme davantage. Essayez donc de choisir un appareil qui dispose également d’un kit d’étanchéité pour vos fenêtres ou vos portes. 
  • Les modèles fixes sont souvent plus chers à l’achat, mais ils sont aussi plus efficaces, car ils ne nécessitent pas l’ouverture des fenêtres pour le tuyau d’évacuation et peuvent souvent être utilisés comme chauffage en hiver. En outre, les climatiseurs fixes peuvent rafraîchir des pièces plus grandes. 

Examinons maintenant la consommation des options ci-dessus, si nous calculons une moyenne de 45 jours de chaleur au cours desquels nous utilisons le climatiseur ou le ventilateur pendant 8 heures par jour : 

AppareilConsommation moyenne par heureCoût par an*
Climatiseur mobile1 kWh 120€
Climatiseur fixe0,75 kWh 91€
Ventilateur0,075 kWh 9€

*Le coût a été calculé selon la formule suivante : 0, 3365 €prix moyen de l’électricité commerciale pour juin 2023) x nombre de kWh consommés par l’appareil x 360 heures (utilisation de 8 heures pendant 45 jours). Le coût exact dépend donc toujours du prix de l’énergie, de la puissance exacte de l’appareil et de la fréquence d’utilisation de l’appareil.

Comme vous pouvez le constater, le coût annuel d’un climatiseur est beaucoup plus élevé que celui d’un ventilateur. Toutefois, n’oubliez pas que les ventilateurs n’ont qu’un effet de rafraîchissement et ne font pas réellement baisser la température de la pièce. 

Le mythe de la climatisation.

On entend parfois dire qu’à partir du moment où vous faites fonctionner votre climatisation en permanence pour maintenir la même température, cela vous coûte moins d’énergie que si vous ne la faisiez fonctionner qu’aux heures les plus chaudes de la journée. En réalité, c’est l’inverse : vous consommez beaucoup plus parce que votre climatiseur doit constamment ajouter de l’air froid dans la pièce. À l’aide d’un thermostat intelligent, vous pouvez programmer le climatiseur pour qu’il se mette en marche juste avant que vous n’arriviez à la maison ce qui vous permet de tirer le meilleur parti de votre installation. 

Évitez les appareils électriques.

Cela peut sembler évident, mais essayez d’utiliser le moins d’appareils électriques possibles les jours de grande chaleur. Les appareils tels que les aspirateurs, les lave-vaisselles, les fours ou encore les fers à repasser génèrent tous de la chaleur supplémentaire. En évitant de les utiliser, vous aurez non seulement moins chaud, mais vous économiserez en plus de l’énergie et de l’argent. Après tout, l’énergie la moins chère est toujours celle qu’on ne consomme pas ! 

Créer un environnement vert.

greenhomeNous vous avons déjà parlé des avantages d’un jardin zéro déchet. Un jardin où la nature est libre de prendre le pas est non seulement bon pour la biodiversité, mais il a le pouvoir de vous rafraichir ! En entourant votre maison de plantes et d’arbres, vous êtes naturellement protégé·e du soleil. N’hésitez donc pas à planter des plantes grimpantes sur votre façade ou à créer un toit vert. Les plantes sur votre toit vous rafraîchiront et, en combinaison avec des panneaux solaires et une bonne isolation de votre toit, vous serez prêt·e pour les prochaines vagues de chaleur ! 

 

Gardez la tête froide pendant vos vacances (h2) 

caniculeVous ne partez pas en vacances cet été ? Le simple fait de ne pas prendre l’avion ou de ne pas conduire pendant des heures pour vous rendre sur votre lieu de vacances a déjà un impact positif sur le changement climatique !  C’est aussi un excellent moyen d’économiser : avec des vacances dans votre propre pays, vous faites des économies considérables sur le transport, les hôtels et les activités pour lesquels les prix durant la haute saison peuvent être exorbitants.   

Grâce à nos conseils, vous constaterez également qu’il est possible d’économiser sur votre facture d’énergie les jours où vous êtes en vacances chez vous. Le plus difficile est souvent de déconnecter complètement du travail pendant les vacances, surtout à la maison. Notre conseil ? Éteignez votre ordinateur portable et/ou votre téléphone portable ! Vous consommerez ainsi moins d’énergie et vous pourrez vous déconnecter pour profiter pleinement de vos vacances. 

En conclusion…

Nous rappelons que vous pouvez assurer la fraîcheur de votre maison de manière préventive en l’isolant, qu’en cas de canicule, il est préférable d’utiliser le moins d’appareils électriques possibles et que la nature vous rafraîchira si vous la laissez faire ! Nous espérons que nos conseils vous aideront à garder la tête froide cet été, et que vous pourrez profiter de vos vacances à la maison (ou ailleurs) !  

Consultez régulièrement notre blog pour obtenir d’autres conseils en matière d’économie d’énergie. Et n’oubliez pas que l’énergie la moins chère reste celle que vous ne consommez pas !